Lyonnaise, Femme, mère, sérial shoppeuse, amoureuse, amante, guerrière... et finalement simplement moi
Venez partager avec moi mes découvertes , mes coups de coeurs, mes coups de blues, mes coups de gueule...
Installez vous confortablement, et laissez vous emmener dans mon petit monde !

vendredi 20 juillet 2012

Allaiter??


Allaiter...
Longtemps je n'y ai même pas songé...
Mais quelle drôle d'idée que de vouloir allaiter??? Il existe des biberons, du super lait en poudre, alors pourquoi vouloir régresser?
C'est refuser la modernité! c'est refuser l'héritage de nos mamans qui ont bruler leurs soutiens gorges pour nous donner LA liberté!

La vision que j'avais de l'allaitement, c'est l'image de la femme aux gros nénés, qui déballe toute la marchandise en public pour nourrir son mouflar qui hurle.
Y'a plus glamour quand même, non?

L'image de la maman qui rentre dans son jean taille 36 à la sortie de la maternité, qui n'a même pas transpiré pendant l'accouchement, qui est restée merveilleusement maquillée.... et qui de sa magnifique main manucurée donne un biberon design à son baby poupon, juste avant de sauter dans une robe taille barbie pour se trémousser sur le dancefloor.
Avouez que ça fait tout de suite plus envie??

Et puis, durant mon parcours pour devenir maman, parcours qui a duré 3 ans.... J'ai eu le temps d'écouter, de changer, de grandir, de murir.
Sur différents blogs ou forums, à travers différentes discussions, j'ai ouvert mon esprit à d'autres formes d'éducation.
Le maternage par exemple... le cododo....le portage.... et surtout l'allaitement!

Quand Babychoupette s'est ENFIN décidée à venir grandir en moi, on m'a remis tout un tas de papier à la maternité pour expliquer le déroulement d'une grossesse.
Et dans ce tas de papiers, il y avait des informations sur l'allaitement, les bénéfices pour l'enfant, le peau a peau, la tétée d'accueil....

Et après tout, pourquoi pas? pourquoi ne pas essayer? Surtout que la légende urbaine affirme que la perte de poids pour la maman est plus rapide en cas d'allaitement.... ( j’entrouve la porte du taille 36 à la sortie de la maternité!!!)
J'étais OK pour essayer, mais sans pression!
Pro allaitante? JAAAAAAAAAAAMMMMMMAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!

9 mois plus tard (je vous passe les détails de l'accouchement), 1ere tétée... et la j'ai su.
Et malgré les difficultés, les crevasses, une montée de lait tardive, les mauvais conseils des auxiliaires de puériculture....l'allaitement c'est pour moi, c'est mon dada!

Et oui nos mamans ont brulé leur soutien gorge pour leur vision de la liberté, mais ce n'est pas MA liberté

Mon nouveau combat, devenir une maman allaitant hype,parfaitement maquillée, parfaitement manucuré, (bon ok avec des gros nénés) mais qui allaite sans "choquer" et avec dignité!
Bon OK j'avoue si j'ai le temps de me passer un coup de brosse dans les cheveux le matin c'est déjà pas si mal, et le taille 36 je me demande si ça existe encore???



PS: Ça fait un peu remise des oscars, mais je remercie Mother Earth et la LLL ( Leche League) pour leur soutien
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Quand je lis "L'image de la maman qui rentre dans son jean taille 36 à la sortie de la maternité, qui n'a même pas transpiré pendant l'accouchement, qui est restée merveilleusement maquillée.... et qui de sa magnifique main manucurée donne un biberon design à son baby poupon, juste avant de sauter dans une robe taille barbie pour se trémousser sur le dancefloor." juste après "nos mamans qui ont brûlé leurs soutiens gorges" je fais un bond. Et puis je me calme parce que la majorité de notre société pense comme ça, nous pousse à penser comme ça. Mais si nos mères ont brûlé leurs soutien-gorge, ce n'est pas pour qu'on soit manucurées, maquillées, toujours belles en fait, et qu'on donne le biberon qu'on se fera ch... à laver après (et qu'on s'est cassé la tête à préparer, pour respecter les dosages et ne pas en faire trop ni trop peu... j'ai donné des biberons à mon fils je sais de quoi je parle). C'est pour qu'on ait la liberté de le faire donner par le papa, et de ne pas être maquillée et manucurée. Parce que le papa, lui, il ne l'est pas : soit on passe chacun le même temps à "se faire beau", soit on n'est pas égalitaires.
    Vous avez changé d'avis, et ça vous plaît, tant mieux pour vous : la liberté finalement, c'est de ne pas avoir à trimballer un biberon et une boîte de lait et une bouteille d'eau partout où vous allez, et c'est chouette (encore que la bouteille d'eau, on la prend bien aussi pour soi)!
    Quant à l'image glamour que vous décrivez, si les starlettes des magazines y arrivent, c'est qu'elles ont chez elles un coach pour la remise en forme (j'espère pour elles qu'il est "formé de Gasquet"), et quelqu'un pour faire la cuisine, le ménage, la lessive, tout ce que notre entourage s'attend à ce qu'on fasse sous prétexte qu'on n'est pas dès 8h30 devant la machine à café à parler avec les collègues...

    RépondreSupprimer
  2. Alors, manucurée, hype et toujours allaitante ???
    C'est faisable, hein ?
    Et le pire dans tout ça, c'est qu'on y prend vite goût et qu'on ne peut plus s'en passer !

    Mon seul regret... Les robes. C'est difficile de trouver de jolies robes d'allaitement dans lesquelles on puisse rester glam'...
    Pour le 36, je confirme !
    Deux allaitement (1 de 13 mois et 1 en cours depuis plus de 6 mois) et j'ai à chaque fois retrouvé ma taille de guêpe !

    RépondreSupprimer
  3. graine de caillou: t'a vu mon article sur les vêtements d'allaitements?
    ça fais 5 mois et demi que j'allaite et au début pas 1gramme de perdu! mais la ça y est, sans rien changer je perd du poids!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot!