Lyonnaise, Femme, mère, sérial shoppeuse, amoureuse, amante, guerrière... et finalement simplement moi
Venez partager avec moi mes découvertes , mes coups de coeurs, mes coups de blues, mes coups de gueule...
Installez vous confortablement, et laissez vous emmener dans mon petit monde !

mardi 2 octobre 2012

Maman épuisée, laisser bébé pleurer?



Babychoupette passe cette phase ou elle passe ses journées et ses nuits a tendre les bras vers moi et a chouiner - pleurer - hurler tant que je ne la prend pas.

Elle ne se calme que dans les bras, ou si je suis assise à jouer avec elle. Non pas a coté d'elle hein! mais AVEC elle.

Et là, 2 écoles s'affrontent:
                               L'école du "laisser pleurer"
                               L'école du "pas laisser pleurer"


Et quand on aborde le sujet, chaque école sort l'artillerie lourde et assène l'autre avec des grands principes et grandes leçons de moral.

De mon point de vue, je ne pense pas qu'il existe une seule et unique méthode d'éducation et de "maternage". Chaque parent est unique (de par son vécu) et chaque enfant est unique.
Je ne pense pas non plus que les enfants naissent comme des pages vierges. Pour moi, les bébés naissent avec leur caractère ( ou en tout cas avec une ébauche de caractère).
La méthode qui fonctionnera avec un bébé, ne marchera pas pour un autre.

Je prend un exemple. Quand ma fille est née, tout le monde me disait de ne pas la porter, de la laisser dans son transat/lit/parc.
Oui mais voilà, Babychoupette était un bébé à colique. Le seul moyen de la soulager était de la prendre contre nous et la chaleur de nos corps lui permettaient de se détendre.

Alors bien sure lecteur, je te vois venir.... Tu te dis, et ben aujourd'hui elle récolte ce qu'elle a semer. Si son bébé la réclame tant c'est qu'elle l'a trop porter.
Peut être bien que oui, peut être bien que non, je sais pas, et personne ne peut le savoir puisque Babychoupette n'existe qu'en 1 seul exemplaire et n'a eu comme unique parent, papachoupette et moi-même.
Babychoupette a fait ses nuits a 1 mois, elle dormait de 19h a 7h sans se réveiller.
Elle passait de plus en plus de temps "seule", à explorer son univers, ses doigts, ses pieds...
Et puis à 5 mois tout à changé.
Babychoupette s'est mise à se réveiller, 1 fois par nuit, puis 2 puis 3....
Babychoupette s'est mise a refuser de se rendormir
Babychoupette s'est mise à vouloir jouer la nuit...

Et pourtant, rien n'a changé dans mon comportement... enfin je crois??

Je ne sais pas quelle est la solution la plus "facile":

                 -Fermer la porte de la chambre et me dire que je l'entend plus pleurer/hurler et qu'elle finira bien par se calmer
                - La prendre dans les bras et lui faire câlin sur câlin et finir par la mettre au lit avec moi pour qu'elle se rendorme.

Aujourd'hui j'ai encore assez de force pour faire la 2eme solution, faire des calins, des tétées, essayer de la coucher dans son lit alors qu'il est 3h du matin et que ca fait 2h que je suis debout a essayer d'apaiser Babychoupette.
Mais cette nuit j'en avais marre. J'ai faillit dire : et merde qu'elle hurle je m'en fou moi je vais me coucher.
Bah ouais, mais j'ai pas reussit. Je suis retourner dans sa chambre, je l'ai prise dans les bras et je l'ai amené avec moi dans mon lit.
Ca veut dire quoi?
Pour certain ca veut dire que je suis une mauvaise mère, que je ne sais pas mettre de limite à mon enfant.
Pour d'autre ca voudra dire que je suis une bonne mère, que je suis à l'écoute de mon enfant.

Les gens qui disent que leurs enfant pleurent un peu avant de dormir, j'aimerai que chacun donne sa définition de pleurer. Moi quand je dis que Babychoupette pleure, ça veut dire que je la retrouve transpirante, limite ne plus savoir respirer tellement elle a hurlé et s'est déchirée les poumons...
Ce que je veux c'est que ma fille dorme. Sans hurler à la mort pendant 2heures.

Alors je me dis, c'est peut être les dents?
L'angoisse de la séparation qui commence? ( Babychoupette va bientôt avoir 7 mois)

Bref tout ça pour dire que je ne juge personne. Que peut etre cette nuit je serai crevée et que je vais laisser Babychoupette pleurer. Peut être que je le ferai pas. J'en sais rien.

Lecteur, je te ne juge pas dans ta manière d'éduquer ton enfant, alors ne me juge pas :)
Oui j'ai des faiblesses, oui je ne suis pas parfaite... Mais je fais ce que je peux, en fonction de mon vécu des résonances de mes expériences de vie..
Et si tu as THE ultimate solution, celle qui te rendra milliardaire, et ben je suis toute prête à ce que tu me la révèle!! ( sauf si c'est à base de drogue, médicament, plante illicite, alcool... ben ouais je suis chiante!)




Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires:

  1. On fait toutes comme on peut et comme on le sens, je suis sûre que tu vas trouver TA solution qui conviendra très bien à TA babychoupette ! Bon courage à toi et plein de bisouxxxx somnifère pour bébé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit pas de médoccccccccccc :)
      en méthode naturelle j'ai trouvé l'assommage contre le carrelage??

      Supprimer
    2. ah oui bah tu me diras, j'ai jamais essayé ^^

      Supprimer
  2. mes deux garcons ont ete des petits dormeurs et des bebes pleureurs.la palme d or revenant a numero deux ouille ouille : quand j y repense je me demande comment j ai survecu a ca!!!!!
    micro dodo de 10 min dans la journee, un seul je precise
    deux heures de pleurs cris hurlements avant que bb s endorment le soir
    pour te dire j avais l angoisse dans mon corps des l approche du coucher grrrrrrrrrrrrr
    et ensuite entre 8 et 9 reveils toutes les nuits
    il a fait ses nuits a 15 mois.
    juste pour te dire que le fat de predre mon fils avec moi ou le laisser pleurer ca n a rien changer
    ce qui a marcher c est une seance chez un magnetiseur
    j ai essaye car j etais a bout, au bout du rouleau epuisee ratatine!!!une loque
    j ai fais confiance en cet homme j ai suivi son conseil de changer de place au lit de bebe tete au nord nord est
    dis toi qu il ne faut pas perdre confiance en toi et regardes on a fait un petit troisieme malgres 15 mois de nuits blanches lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'a raison... un magnétiseur ça peut pas faire de mal... et voir aussi pour changer son lit d'orientation...
      je vais me pencher sur la question

      Supprimer
  3. notre maison est entouree de sources d eau, il m avait explique que c etait mauvais car l eau transporte les bonnes et mauvaises ondes. a une autre personne de ma commune qui habitait pres d une grande antenne style pompier il lui avait dit de mettre un mirroir sous le lit

    ca peut faire sourire certains mais ca a marcher et son bebe a dormi apres
    ici en bretagne on croit bcp aux magnetiseurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais quand j’étais petite ma maman m'emmenait chez une magnétiseuse :)

      Supprimer
  4. Nous aussi on a essayé beaucoup de choses.

    Choupette s'est mise à faire ses nuits à 4 mois puis à 7 mois s'est soudainement arrêté.

    Je n'ai pas de solution miracle à proposer. Mais voici quelques pistes. Sirop homéopatique quietu?e ou noct?um. Ostéopathe, CMPP spécialisé dans les troubles du sommeil, instauration de rituels pour l'endormissement...

    Et finalement, la miss s'est remise à faire ses nuits à 19 mois passé pour notre plus grand bonheur sans véritablement d'explication...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bizarre quand même de faire ses nuits et pouf plus rien d'un coup!!!
      Comme ma Babychoupette...

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup, beaucoup, porté Petit bonheur les premiers mois. Tout le temps en fait. Coliques tout ça... On me disait que c'était pas bien, qu'il allait s'habituer, mais je ne pouvais pas faire autrement, mon coeur de maman me disait de le prendre, pour l'apaiser.
    La journée, seul le manduca (porte bébé physio) pouvait le calmer et l'endormir. Dès que je le sortais c'était reparti. Et puis les coliques sont passées (ouf!) et il a pris un peu d'autonomie. Il a dix mois et demi et ne réclame pas les bras depuis.
    Quand il pleure au moment de la sieste, je le caline et le calme avec une chanson, sinon il s'époumone et ne s'endort pas...
    Chacun son rythme et chaque situation est unique, suit ton intuition. Tu as envie de la prendre, vas-y.
    Tu penses que cette fois, tu peux la laisser pleurer pour voir si elle se calme, vas-y aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux pas la laisser hurler... ça me donne des crampes d'estomac....

      Supprimer
  6. Ben moi, j'aurai tendance à proposer l'ostéo. Et en attendant, de dormir, ou tout au moins l'endormir, calmement, avec toit dans ton lit.
    Perso, c'est ce qu'on fait quand Surprise a un cauchemar, ou refuse de dormir en hurlant.
    Moi, je ne peux pas le laisser hurler, c'est viscéral, j'y arrive pas. Après, chacun sa technique hein. Je ne juge pas.
    Mais je deviendrai pas milliardaire pasque j'ai pas de solution miracle à te proposer. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rhoooo "avec toit".... j'ai hooooonte!!!!!
      Donc c'est "avec toi" bien sûr.
      Petit complément d'info, on laisse parfois Surprise s'endormir ou du moins, se calmer et être tout près de s'endormir, avec nous, dans notre lit. Ça prend 5-10 minutes et, dans notre cas, ça marche super bien. Au bout de 5-10 minutes, on le mets, tout calme et relax dans son lit et il s'endort tout tranquilou.
      Après, pas dit que ça marche aussi avec Babychoupette.

      Supprimer
    2. le problème c'est que tant qu'elle est avec mo pas de souci.
      Mais dès qu'elle se rend compte que je suis plus la, c'est l'enfer!!!

      Supprimer
  7. y a toujours des personnes pour donner les bonnes leçons mais en générale c'est pas celle qui s'en sortent le mieux, j'ai porté mes enfants jusqu'à ce que l'on décide que c'était bon, ils ont tous dormis avec nous, et ils n'ont pas été plus pénibles que d'autres, si j'ai semé quelque chose c'est le mal de dos mais je m'en fous moi je suis une maman kangourou na !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem, j'ai hate de pouvoir passer ma fille en dorsal parceque la en ventral je morfle un peu :)

      Supprimer
  8. oui c'est bien ta fille qui grandit qui doit faire ce changement... en tout cas qd tu ne la prends pas hésites pas à lui expliquer que tu ne peux pas (ils comprennent très bien)
    il faut aussi faire selon ce qui nous stress le moins... moi j'ai tout essayé: pas de nuit et pas de sieste avant qu'elle ait 6 mois donc... imagine.... elle a épuisé mon stocke de patience donc à la fin je la laissais pleurer mais il faut dire qu'on reconnait la différence de pleurs aussi ce qui aide à adapter nos comportements... bref pas e solution, juste bon courage!!

    RépondreSupprimer
  9. Salut ! Nouvelle sur ton blog, je me permets de commenter... tu as tout à fait raison, chaque bébé est unique, un bébé porté peut se sentir rassuré ou réclamer les bras tout le temps, il n'y a pas de règles, nous sommes bien placées, nous mamans, pour le savoir... Je crois qu'il faut que tu t'écoutes... Toute est une qestion de feeling, enfin pour moi... Notre fille n'a jamais vraiment pleuré, elle a été beaucoup porté, l'est toujours (14 mois) et nous le sentons comme ça. Quelques fois la nuit, elle se met à gazouiller, tente bien un petit râlage ou deux, puis se rendort, mais elle ne hurle pas à la mort (d'ailleurs, je ne pense pas que je le supporterais). Nous avons traversé quelques couchers difficiles à un retour de voyage (30h de voyage, décalage de 10h...) et j'ai du expliquer à notre fille qu'il fallait que je la couche pour qu'elle se repose, et que nous aussi nous avions besoin de repos... Elle chounait quelques minutes puis finissait pas s'endormir...mais encore une fois il était question de chouinage et non de hurlements... Bref chaque bébé est un être unique, et chaque parent également ! Le mieux est de faire en fonction de toi, de vous, tout en restant objectif et juste par rapport à l'éducation que vous souhaitez donner à votre fille. Quoiqu'il arrive il y a de l'amour en pagaille et tout devrait rentrer dans l'ordre... Je vous le souhaite, rapidement ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'explique j'explique les choses à ma fille :) elle a très bien compris que je voulais pas qu'elle grignote la table a manger, même si c'est marrant de faire des traces de dents sur une table blanc laquée... hum hum
      Mais bizarrement pour le coucher elle veut rien entendre.. enfin bon c'est comme ça...

      Supprimer
  10. en effet, hier je t'ai dit que laisser pleurer pouvait etre une solution, puis apres cette nuit (la nuit porte conseil!) ben je me suis dit que peut etre pas, en effet. Non tu n'es pas une mauvaise maman, tu es une maman qui ne comprend pas, qui essaye, qui tatonne.
    Je vais te raconter pour mon premier : des le debut, bras 24/24, jusqu'à epuisement. Il ne voulait pas dormir dans son lit, juste dans mes bras. Je n'en pouvais plus (tu le sais j'ai fait une depression). A un peu moins de 2mois, je n'en pouvais plus, je l'ai laissé hurler, ca a duré un apres midi. Puis apres cela, il a accepté son lit. On m'a fustigé pour cela comme quoi j'avais été une mauvaise maman d'avoir laissé hurler un apres midi. Mais c'était cela, ou je ma faisais du mal, ou je lui faisais du mal... alors je pense que j'ai opté pour la bonne solution POUR LUI, et POUR MOI! Donc, apres il a fait ses dodos, de belles siestes, de vrais dodos reparateurs. Puis à 4ùois et demi, il se reveillait pour faire gouzi gouzi toutes les nuits à la meme heure. Idem, on a décidé de laisser pleurer. première nuit, 4h, deuzièeme nuit 3h, 3e 2h, puis plus rien. Il a depuis des nuits de 19h30 à 7h en moyenne, et il va avoir 4ans. (je vais en faire un post pour tout ce qui a eu entre temps, sinon je vais te faire un pavé!).
    Pour deuz, depuis 1mois, il se reveille alors que jusqu'à ses 3mois, rien. Alors on y allait a chaque fois, et plus on y allait et plus les reveils se multipliaient la nuit. Je pense effet, cause, consequence. Alors on s'est dit on va un peu le laisser chouiner. En l'espace d'une semaine, il ne se reveille plus qu'une fois. Puisque on accourt pas à chaque fois. Il reste ce dernier reveil, pas faim, juste il se reveille mais ne sais pas se rendormir vers 1h du matin. Avant hier on l'a laissé pleurer. 20minutes apres il faisait dodo. cette nuit, impossible qu'il se rendorme, alors au bout d'une demi heure j'ai craqué, j'ai donné de l'eau dans le bibi. Mais je m'en mords les doigts, parce que si je craque en une demi heure, il saura que la prochaine fois aussi. Bref, c'est compliqué, car comme tu dis, chaque enfant est unique, chaque parent aussi. Alors je n'ai pas la bonne parole, juste mon experience avec mes enfants uniques... la poisse merde!!!!!!! faudrait un decodeur! je te souhaite courage, n'hesite pas à me mailer à lulolima13@hotmail.fr si tu veux en parler en privé, on se donnera des conseils mutuellement, toi avec ta fille, et moi avec mon monstre!! bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là je suis d'accord avec toi, il vaut mieux laisser son bébé en sécurité, pleurer dans son lit que le prendre avec soi et lui faire du mal, parce que plus de patiente, parce que trop de raz le bol !
      Quand je sens que je vais craquer, j’envoie Papachoupette et s'il est pas là, je prend sur moi, je respire, j’attends que ça aille mieux!!

      Supprimer
    2. Un de nos gros problème, c'est que nous, mamans, sommes souvent très seules face à nos enfants, ou entourées d'avis contradictoires. Ne pas laisser pleurer, c'est bien joli mais il faut effectivement qu'on puisse aussi se reposer. De ce fait, si je m'opposerais à quelqu'un qui dit qu'il FAUT ABSOLUMENT (systématiquement) laisser pleurer pour qu'il s'habitue, je ne jetterais pas la pierre à quelqu'un qui le fait, surtout par fatigue (mais du coup, j'aurais aussi mis des boules Qiès, c'est plus supportable).
      Je me souviens d'une période, Simon avait déjà un vrai repas le soir, il se réveillait encore dans la nuit et je l'allaitais. Et finalement on s'est dit avec mon mari, comme il n'aimait pas bien le lait en poudre, on allait lui donner systématiquement un biberon s'il se réveillait la nuit : ça a vite été réglé... et j'ai appris à distinguer les "j'ai fait pipi, je chougne, je me retourne" qui ne durent pas plus de 5 minutes, des "il y a un vrai problème, je pleure", où je le retrouve un pied coincé entre les barreaux, la peau d'agneau retournée, la gigoteuse enroulée autour des jambes, transpirant et assoiffé (tiens, on a du chauffage...), ou bien pyjama mouillé. Et peut-être que cette nuit ton enfant avait vraiment soif ? essaie de lui donner un peu à boire avant de le coucher... (mais tu le fais peut-être déjà ?)

      Supprimer
  11. Je crois que tu as bien résumé dans ton dernier paragraphe : on ne fait pas toujours comme on veut, mais comme on peut!

    RépondreSupprimer
  12. Je suis d'accord avec toi, chaque bébé est unique et chaque nuit ausi!!! Ici ausi j'ai subit des remarques car la poulette était toujours dans nos bras, on ne la laissait pas pleurer, je l'allaitais à la demande jour et nuit... Et aujourd'hui c'est une petite poulette sociable, qui aime jouer toute seule et qui ne pleure presque jamais (en tout cas pas sans raison). En ce qui concerne les nuits, je me lève pas à chaque fois! Selon l'envie, les pleurs et l'heure de la nuit. Fais toi confiance c'est tout ce qui compte!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cette nuit y'a eu du mieux... :)
      "que" 3 réveils et elle s'est rendormi aussi sec après les tétées et dans son lit...
      c'est pas si mal :)

      Supprimer
  13. Pour ma part je ne suis pas partisane de laisser pleurer en général, surtout avant 6 mois, où l'enfant a vraiment besoin de contact et de présence : tu as bien fait de la porter. D'ailleurs, il y a eu une étude récente dont les résultats étaient en faveur du "ne pas laisser pleurer". Mais, bien sûr, chaque enfant, chaque parent, chaque famille est différente. Et puis, avec l'âge, ça change aussi. Quand Simon avait 3 semaines, la puéricultrice de la PMI, à qui je venais de dire que je mangeais trop de chocolat, m'avait répondu que, si j'étais vraiment fatiguée, et que Simon pleurait sans que je comprenne pourquoi, il valait mieux le mettre dans son lit et... aller marcher 5 minutes dehors. Peut-être que pendant ce temps il s'endormirait, et si ce n'était pas le cas, son absence, le silence, me permettrait de récupérer un peu, de me calmer. Et Simon sentirait cette sérénité à mon retour, qui lui permettrait de se calmer plus vite.
    Et si BabyChoupette fait, avec un peu d'avance sur la moyenne, une crise de la séparation (ça y ressemble quand même assez), il faut bien aussi qu'elle comprenne. Mais nous sommes "programmées" pour ne pas laisser pleurer nos bébés, donc c'est forcément difficile.
    Pour qu'elle s'endorme mieux, tu peux mettre un peu de fleur d'oranger dans ses compotes du soir. Ou dans ton dessert du midi, si tu l'allaites toujours. Et même si tu ne l'allaites plus d'ailleurs, car ça pourrait participer à briser le cercle vicieux : elle te demande plus, donc tu sais que ça va être plus dur, tu anticipes et tu angoisses, donc elle aussi (et là tu vas te dire que c'est ta faute et angoisser encore plus... non, il ne faut pas.) et te réclame d'autant plus. Tu pourrais instaurer un rituel du coucher bien fixe, et t'y tenir : les premiers jours seront très difficiles mais la routine la rassurera, et les choses rentreront dans l'ordre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que j'angoisse le soir pour aller la coucher... j'ai un peu la boule au ventre qu'elle se mette a pleurer.
      Tu as raison il faut que je me relaxe et que je fixe un rituel pour qu'elle comprenne qu'elle va se coucher.
      Je vais essayer de mettre la même musique pendant le change et la tétée du soir et de lui lire une histoire :)

      Supprimer
    2. Et fais-toi masser les épaules par le papa !
      On n'a pas de rituel fixe avec Simon, mais je lui fais souvent un petit massage des pieds, et maintenant c'est lui qui réclame. Il faut, en tournant doucement le doigt, tracer le "V" un peu en-dessous des orteils (dit comme ça c'est peut-être abstrait, et ne je sais même plus si je l'ai vu en vidéo ou si c'est dans mon livre de réflexologie...). Il faut par contre trouver la juste pression, car trop appuyé l'effet sera négatif mais trop léger, ça chatouille... c'est un massage qui favorise le calme et le sommeil. Et c'est assez bref pour qu'il se laisse faire (il ne tient pas longtemps en place, le coquin).

      Supprimer
    3. bonne idée le biberon de lait en poudre la nuit!!!
      et pour le soir je l'allaite juste avant de la coucher...
      Mais c'est bizarre parce que la nuit elle "boit/mange" vraiment... c'est pas juste de la tétouille, mais je vais essayer avec le lait en poudre.
      Si elle a vraiment faim elle le boira...

      Supprimer
  14. de toute façon que tu la laisse ou non pleurer toi tu seras crevée...alors qu'au final le résultat ne sera pas le même car dans le cas de la laisser hurler tu en feras une petite angoissée...que si tu ne la laisse pas pleurer tu en feras une petite fille qui aura confiance...à méditer donc...

    RépondreSupprimer
  15. moi je pense qu'il faut écouter son coeur et pas les "fait comme si" ou "comme sa" on ne naît pas maman mais on apprend à la devenir avec des erreurs parfois mais personne n'est parfait...
    j'ai souvent culpabilisé en écoutant les gens me dire comment faire alors que ce n'était pas ma façon de faire et maintenant j’élève mon fils comme je l'entends...
    un enfant n'est pas l'autre et une mère seul sait reconnaître ses pleurs alors quand j'estimait qu'il fallait que je le prenne prêt de moi je le faisait même si on me disait "tu lui fait ses caprîces"
    on fait comme on peux et non comme on veux
    Natacha

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot!