Lyonnaise, Femme, mère, sérial shoppeuse, amoureuse, amante, guerrière... et finalement simplement moi
Venez partager avec moi mes découvertes , mes coups de coeurs, mes coups de blues, mes coups de gueule...
Installez vous confortablement, et laissez vous emmener dans mon petit monde !

jeudi 22 novembre 2012

Maman... je suis star du porno




Babychoupette a 8 mois, et son avenir se dessine...

J'aime ma fille plus que tout, ses yeux rieurs et innocents, sa bouille que j'ai envie de bisouiller, ses petites fesses que j'ai envie de croquer!

Je l'imagine à 5 ans dans un tutu en tulle rose, faire des entrechats en sautillant dans toute la maison

Je l'imagine à 10 ans, organiser sa 1ère pyjama party avec ses copines, se goinfrer de crêpes au nutella et pouffer en chuchotant leurs secrets de petites filles


Je l'imagine à 16 ans, sortir au ciné avec son amoureux du moment... main dans la main

Je l'imagine à 20 ans, en études supérieurs, la tête bien remplit...

Je l'imagine à 25 ans, diplomée, en couple, heureuse. En chemin pour construire son foyer.


Mais si rien ne se passait comme ça?

 Et si à 5 ans, elle me donnait des coups de pieds?
A 10 ans faisait sa 1ère fugue
A 16 ans, connaissait toutes les positions du Kamasoutra avec partenaires multiples?
A 20 ans, venir à la maison me montrer le DVD de ses activités professionnelles... star du porno??

Ou qu'elle m'annonce qu'elle coupe contact avec nous pour suivre un gars gourou au fin fond du Larzac pour se suicider en collectif à la 3ème pleine lune de l'année?

Quelle serait ma réaction?

J'avoue que quand je mate des émissions ou on voit une maman suivre les activités de sa fille strip teaseuse ou hardeuse... l'aider à choisir ses string, lui donner des conseils sur "comment mieux se mettre à 4 pattes" pour la mettre en valeur.... BRRRRRR j'ai des frissons dans le dos
Et en même temps, est ce que ces mamans ne sont pas dans le vrai? soutenir sa fille dans ses projets, l'aider à s'épanouir?

Je me doute que peu de mamans rêvent d'une carrière dans ce milieu là pour leurs enfants... Mais à partir du moment où ils sont heureux, n'est ce pas notre rôle de les accompagner?

Mais si ma fille venait à se faire piéger dans un mouvement sectaire ( religieux, politique ou autre)... Si elle était heureuse... devrais-je la laisser? Respecter ses convictions, ses croyances?
Me battre contre elle, contre son univers?

Et vous? comment réagiriez-vous?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. s'épanouir oui, mais pas au depend de sa santé/securité/liberté phusique ou intellectuelle... donc voila en quoi je mettrais des limites!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai 2 garçons, je les imagine aussi avoir une vie heureuse. Un boulot de PDG ou d'agriculteur je m'en fou à partir du moment où c'est ce qui leur plait et qu'ils s'y donnent à fonds.
    Je peux aussi imaginer qu'ils me ramènent une fille à la maison en me disant qu'ils l'ont mise enceinte ! Qu'ils gâchent leur jeunesse, des enfants ce sont une sacré responsabilité et pas beaucoup de jeunes futurs parents en sont conscients !
    Mais en tant que parent on a une responsabilité morale et physique sur nos enfants, on fera toujours tout pour eux parce qu'on les aime !
    Donc comme pour les autres commentaires, dans la limite de leur sécurité, leur santé et leur liberté on les soutiendra quand même, parce qu'on les a désiré, élevé et beaucoup aimé nos chérubins !

    RépondreSupprimer
  3. oui mais se sont ces limites qui sont difficiles a définir :)
    et si ton enfant décide d'aller au dela de ces limites, comment réagir?

    RépondreSupprimer
  4. Dans mon article sur le choix du prénom de ma fille c'est ce que je dis justement, on cherche le prénom en l'imaginant danseuse, cadre, femme politique mais à aucun moment on se dit "non ce prénom n'irait pas bien à une actrice porno" ... Je ne sais pas non plus comment je réagirais si une de mes filles faisaient des choix que j'ai du mal à comprendre... par contre je pense que dans certains cas je ne la soutiendrais pas bien qu'elle soit ma fille, si par exemple elle faisait dela propagande pour le FN ou si elle venait à militer contre l'avortement....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est dans ces derniers exemples que je trouve que maintenir une relation sereine reste compliquée... Comment rester complice quand ton enfant est dans un choix de vie que tu condamnes?

      Supprimer
  5. non je sais que ton billet est sérieux mais n'empêche chuis morte de rire, çà faisait longtemps tiens allez t'inquiète il faut leur montrer le bon chemin et quand ils sont prêts les laisser partir et surtout toujours avoir confiance en eux.

    RépondreSupprimer
  6. pareil j'imagine ma fille toubib car enceinte elel bougeait tout le temps pendant le générique de greys anatomys...

    RépondreSupprimer
  7. ton article m'a touché car c'est une question que je me pose parfois. seul l'avenir nous le dira.

    RépondreSupprimer
  8. souvent lorsque mon fils s'endort près de moi je pense souvent au futur... en espèrent qu'il soit beau pour lui... chaque enfant est différent...pour moi le principal c'est qu'il soit en paix avec lui et heureux après les choix et les couleurs je suis plus ou moins ouverte à tout à voir avec le futur seul le temps nous dira...

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot!