Lyonnaise, Femme, mère, sérial shoppeuse, amoureuse, amante, guerrière... et finalement simplement moi
Venez partager avec moi mes découvertes , mes coups de coeurs, mes coups de blues, mes coups de gueule...
Installez vous confortablement, et laissez vous emmener dans mon petit monde !

vendredi 12 avril 2013

L'énigme de la chaussette solo






Après le secret des templiers, la recherche du Graal, le mystère du triangle des bermudes....
Il est grand temps de nous attaquer à l'énigme de la chaussette solo!!

Ce mal frappe 70% des foyers français, laissant des milliers de chaussettes veuves, désespérées de retrouver un jour leur compagnon accordé.

J'ai consacré un coin de mon appartement pour accueillir un foyer de chaussettes solo.
Tous les jours, je les vois dans un coin de ma chambre, blottit les une contre les autres, une marron contre une jaune... une rayée contre une unie.... une coton contre une polyester
Ca c'est de la mixité sociale! un joli melting pot :)


Des jours, je fais la folle et je pioche 2 chaussettes au hasard pour les porter, pour leur faire voir du pays.

Le soir, je les met dans ma machine à laver avec le secret espoir que leur double ré apparaisse par magie...

Plus sérieusement, je ne comprend pas comment mes chaussettes finissent solo?
Y'aurait il une guerre des chaussettes qui se déroulerait chaque nuit et ferait des victimes sans que je m'en aperçoive?
Mon chat bouderait-il ses croquettes pour devenir chaussettovore?
Existe-t-il une petite souris qui prendrait les chaussettes et qui oublierait de laisser une petite pièce en échange???

Et chez vous, ca se passe comment??
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. la même chose c'est quand même bizarre!!!! le plus drôle , c'est quand tu jette la chaussette solo parce que ça fait 1 an que l'autre n'est pas réapparu et que comme pas enchantement elle revient et là... pffff tu te dit ben zut j'ai jetée l'autre MDR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui c'est incroyable ca! des vraies coquines ces chaussettes :)

      Supprimer

Laissez moi un petit mot!