Lyonnaise, Femme, mère, sérial shoppeuse, amoureuse, amante, guerrière... et finalement simplement moi
Venez partager avec moi mes découvertes , mes coups de coeurs, mes coups de blues, mes coups de gueule...
Installez vous confortablement, et laissez vous emmener dans mon petit monde !

lundi 21 octobre 2013

Tu sera assassin mon fils




Bientôt Noël et pour preuve l'avalanche de catalogue de jouets dans nos boite aux lettres.

J'ai eu l'occasion de constater que plusieurs mamans ne sont pas du tout favorables pour que les enfants jouent avec des "armes".
J'entends par là des répliques de pistolets ou carabines bien sur.
Pas de vraies armes comme aux USA.

Les commentaires que j'ai pu lire ou entendre autour de moi me font réfléchir.

Jouer avec des armes pour se plonger dans un monde imaginaire ou on est cow boy ou policier ou gangster....
Jouer à la bagarre ou à la guerre...


Est ce que cela mène nos enfants à devenir violents?
Comment mettre les frontières entre leur monde imaginaire et la réalité?

Les empêcher de jouer à certains jeux est ce que ce n'est pas brimer leur capacité à imaginer, à rêver?

Je ne sais pas.

Nous sommes des animaux et dans chaque espèce animal les "enfants" jouent à la bagarre. C'est instinctif. Pour la mise en place du leader naturel, pour se renforcer musculairement, pour se préparer à la chasse....

Alors nos enfants qui jouent à la guerre, n'est ce pas là, l'expression d'un instinct primaire?

2 enfants qui se tirent dessus avec un pistolet à eau risquent-ils plus que d'autres enfants de devenir assassin ou délinquant?

Faut il les laisser jouer ou leur interdire?
Qu'en pensez vous?



Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Si on ne leur donne pas un pistolet, il s'en feront un avec un bâton, ne serait-ce que parce qu'ils ont l'exemple des copains au parc ou chez la nounou. Au début ça m'ennuyait un peu de voir Simon jouer à ça, et je lui ai demandé de ne pas "viser" des gens. Mais il aime aussi jouer au chevalier et "croiser le fer" avec des bâtons, et je fais semblant de mourir... Je pense que les jeux vidéos violents rendent les gens violents et mais permettent à beaucoup de se défouler, la plupart arrivent à prendre de la distance avec le jeu. Notre rôle d'adulte est de s'assurer justement que nos enfants savent prendre ce recul, et dans le cas contraire, de les y aider, ou de restreindre leur accès à ces jeux.

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot!